Pôles de compétitivité – Les TIC fédèrent les trois pôles auto

« La voiture de demain est en gestation dans les pôles de compétitivité français, sujet sur lequel chacun développe des applications spécifiques selon ses compétences. Cette recherche partenariale concerne la gestion du trafic, la mobilité urbaine, l’assistance aux victimes… jusqu’à la voiture autonome.

Lors du dernier Mondial de l’Automobile, en octobre 2012, les trois pôles de compétitivité automobiles français, Mov’eo, iD4CAR et Véhicule du Futur, tenaient un stand commun. Chacun y exposait ses principaux projets de R&D labellisés, issus de leurs domaines d’activité. À y regarder de plus près, les technologies de la communication constituent l’un des dénominateurs communs à plusieurs de ces programmes. Et pour cause : la voiture connectée requiert des compétences dans des domaines étendus qui dépassent largement le cercle de l’industrie automobile. Destinés à fédérer les industriels et les centres de recherche, les pôles de compétitivité sont donc les véritables « usines » de la voiture connectée de demain.(…) »