Impression 3D : les Creative Commons font la loi

« C’est peut-être une première dans l’histoire de la création artistique et industrielle. Avec l’impression 3D, la grande majorité des créations sont partagées par leurs créateurs sous des licences qui autorisent la reproduction des objets originaux. Partage ne rime plus avec piratage.

Lorsque l’on pense à l’impression 3D et aux implications du partage des modèles 3D sur la propriété intellectuelle, il est une particularité que l’on néglige souvent d’observer, alors qu’elle pourrait devenir fondamentale pour l’avenir. Contrairement au partage des films, musiques ou jeux vidéo, qui s’est développé à partir d’oeuvres commerciales protégées par le droit d’auteur exclusif, le partage des modèles 3D destinés à l’impression se fait essentiellement à partir de créations réalisées par les internautes eux-mêmes, qui acceptent le plus souvent de les partager sous des licences libres.(…) »