Un partenariat régional entre EDF et l’Université de Lorraine

« Communiqué. Premier investisseur industriel de Lorraine, le groupe EDF vient de signer une convention de partenariat avec l’Université de Lorraine. Ambition partagée : encourager la recherche régionale et l’insertion professionnelle des jeunes.

« Nous avons besoin de jeunes formés au plus proche des spécificités de l’entreprise et capables d’évoluer tout au long de leur vie professionnelle » : délégué régional EDF Lorraine, Didier Guénin souligne l’importance de la convention cadre de partenariat signée ce 5 juillet à Nancy entre l’Université de Lorraine et le groupe EDF. Objectif de ce partenariat : renforcer les collaborations dans les domaines de la R&D, de la formation, du développement des compétences et de la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle. « Cette convention-cadre manifeste le souhait de concrétiser la « vallée européenne des matériaux et de l’énergie » et de donner ainsi à la Lorraine une nouvelle identité en matière de R&D. Du DUT au doctorat en passant par les élèves-ingénieurs, les étudiants de l’UL sont les futurs salariés d’EDF et des entreprises énergétiques » affirme Pierre Mutzenhardt, président de l’Université de Lorraine.

Dans le cadre du volet « R&D » de la convention, EDF s’engage dans le co-développement de chaires et le financement de thèses dans les domaines de la géothermie, de la biomasse, du stockage des déchets et du génie des procédés. L’électricien soutient par exemple deux thèses de doctorat en lien avec « Villages 2050 » : un projet de rénovation de villages n’émettant aucun gaz à effet de serre. Après 20 chantiers réalisés à Dammarie-sur-Saulx (55), la commune de Velaines s’engage à son tour dans cette expérimentation. Autre projet mené en collaboration entre EDF et 4 laboratoires de l’Université (IJLLEMTALERMAB et LRGP), VERTBILOR consiste à mettre en place « un pilote de gazéification de biomasse pour cogénération« . Il s’agit d’optimiser la gestion de l’énergie en favorisant la production simultanée de chaleur et d’électricité par l’utilisation d’une énergie renouvelable : le bois. Ce procédé sera mis en service au printemps 2014 sur le site du campus fibres à Epinal.(…)