La DGSE a le « droit » d’espionner ton Wi-Fi, ton GSM et ton GPS aussi

 » La Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE, les services spéciaux français) ne serait pas, en l’état, en mesure de collecter « systématiquement les signaux électromagnétiques émis par les ordinateurs ou les téléphones en France« .

Une chose est de stocker « tous les mots de passe » qu’elle a pu intercepter sur les « réseaux grand public« , comme je l’avais écrit en 2010 (voir Frenchelon: la DGSE est en « 1ère division »), une autre est de pouvoir espionner « la totalité de nos communications« , en France, comme l’écrivait Le Monde, la semaine passée, avec ses « Révélations sur le Big Brother français« .

A contrario, et comme l’écrivait Le Monde mi-juin, la DGSE est bien « au cœur d’un programme de surveillance d’Internet » lui permettant de surveiller « le flux du trafic Internet entre la France et l’étranger en dehors de tout cadre légal » (…) «