BE Italie 115 – Signature d’un accord pour faciliter la diffusion du savoir

 » Les chiffres de l’observatoire Unioncamere-Dintec sur les brevets indiquent qu’il existe au moins 1000 découvertes scientifiques et technologiques, fruit de la recherche publique italienne, déposées au bureau européen des brevets (EPO). Ces brevets pourraient être exploités par les entreprises, et donner d’excellents résultats en termes de réalisation de nouveaux produits ou d’améliorations des procédés industriels.

Cependant la connaissance de leur existence par le système productif, et notamment les petites et les moyennes entreprises (PME), est très limitée et les applications potentielles que chaque technologie protégée par un brevet pourrait avoir est réduite au minimum (…) « 

BE Italie numéro 115 (11/06/2013) – Ambassade de France en Italie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/73224.htm