Réquisition des données de connexion : du temporaire qui dure

« Sauf très improbable surprise, le Parlement adoptera d’ici la fin de l’année un article du projet de loi anti-terrorisme de Manuel Valls, qui a pour effet de prolonger jusqu’en 2015 le dispositif de réquisition administrative des données de connexion d’un abonné à un opérateur télécom. Il avait été créé à titre « temporaire » en 2006 (…) »

Source > numerama.com, Guillaume Champeau, 11 octobre 2012