Construire ensemble un droit à l’oubli numérique

 » Le projet de règlement européen devrait consacrer le principe d’un  » droit à l’oubli  » numérique nous permettant de mieux maîtriser notre vie en ligne. Ce nouveau droit devra s’exercer dans le respect de la liberté d’expression, du droit de la presse et du devoir de mémoire. Dans ce contexte, la CNIL lance une consultation auprès des internautes sur ce droit, souvent invoqué mais dont les contours restent encore à préciser. En parallèle, elle consulte également les professionnels concernés (…) « 

Source > cnil.fr, 30 mai 2013