Interopérabilité et information gouvernementale – Quand l’UE rencontre le W3C avec les vocabulaires ADMS et DCAT

 » Deux constats :

  • Des masses de données et des flux tendus   => impossible donc d’envisager des recherches d’info et des sélections au sein des résultats « à la main ». un  accès direct au contenu de la « bonne » ressource sans intervention humaine devient indispensable ;
  • Des données dans les nuages  => des manipulations doivent être possibles « à distance » et « hors de chez nous ». Tout repose sur l’interopérabilité des systèmes, techniques et sémantique.

Je vous propose aujourd’hui (mai 2013) un aperçu de deux vocabulaires encore en chantier, utilisés dans le cadre de la valorisation de l’information gouvernementale* proposés par l’Union européenne avec comme visée d’optimiser la circulation de cette information et faciliter leur exposition (…) « 

Source > dossierdoc.typepad.com, Sylvie Dalbin, 10 mai 2013