Le bel avenir des pôles de compétitivité

 » Créés en 2002 à partir des anciennes « technopoles », les 71 « clusters à la française » sont-ils des « accélérateurs de croissance » ? Ils continuent en tous cas à générer de l’innovation autour des spécialisations industrielles de chaque bassin d’emploi. Le gouvernement a même annoncé une « nouvelle phase » de cette politique qui permet à la fois d’être mieux connu à l’étranger et d’attirer les investisseurs (…) «