Les conclusions de la CNIL sur le « bug » Facebook

« La presse s’est fait l’écho lundi 24 septembre d’un dysfonctionnement ayant entraîné la diffusion de messages antérieurs à 2009 sur les comptes Facebook des utilisateurs français. Dès le lendemain, la CNIL a reçu les responsables de Facebook France et établi des contacts avec des représentants de Facebook à l’étranger afin de clarifier les conditions de diffusion de ces messages. Elle a par ailleurs reçu de nombreux appels d’internautes (…) »