Interventions de la journée d’étude du GFII « Données culturelles et Linked Open Data : valoriser le patrimoine public dans le web de données » 26 mars 2013

 » Dans le contexte de la révision de la Directive européenne sur l’ouverture et la réutilisation des informations publiques, les groupes de travail « Web Sémantique » et « Données Publiques » du GFII s’associent pour vous proposer une série de retours d’expériences d’institutions engagées  dans des projets Linked Open Data.

Open Data / Linked Data : convergences et opportunités

Les technologies du web sémantique représentent une opportunité pour les organismes publics dans le cadre de l’ouverture des informations publiques. Comme l’a récemment montré une étude du Programme ISA publiée par la Commission Européenne :  Le « Linked Data » transforme l’administration.

En combinant les technologies du web sémantique avec les principes fondamentaux du Web, le Web de données (Linked Data en anglais) démultiplie le potentiel des données exposées, en construisant un réseau d’informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables dans de nombreux contextes.

En publiant des données ouvertes, réutilisables et interopérables, les organismes publics favorisent ainsi le développement de nouveaux services, mais aussi le rayonnement de leurs contenus.

Face aux nombreux défis de l’ouverture des données, des établissements publics culturels français et européens ont initié précocement des démarches de publication utilisant les derniers modèles et standards du web sémantique et du web des données (…) «