« Remarques et propositions sur les structures de la recherche publique en France » Rapport de l’Académie des sciences

«La recherche publique française souffre ! Elle souffre de trop de complexité, de trop de papier à remplir, de trop peu de temps à consacrer à la recherche elle-même. Consolider l’existant, ne rien changer ou pire… seraient un poison lent… ». Les réflexions et les propositions des académiciens désireux de s’exprimer sur le sujet ont été regroupées en 10 points clefs assortis chacun de recommandations sur des changements profonds à réaliser en urgence.

Rapport de l’Académie des sciences  en ligne ici  (format .pdf)

Il comprend un résumé exécutif (2 p.), une introduction et une première partie avec les recommandations essentielles (5 p.), une seconde partie avec les 10 points détaillés (40 p.), la composition du groupe de travail et un glossaire. »

Réactions :

Au CNRS, la recherche étouffée par la bureaucratie

28 septembre 2012 – Les echos.fr – Yann Verdo

La recherche publique trop bureaucratique, il faut supprimer l’AERES (rapport)

27 septembre 2012 – Le NouvelObs