Entrepôts de données de recherche : mesurer l’impact de l’Open Science à l’aune de la consultation des jeux de données déposés

« Les décennies 2000 et 2010 ont vu se développer un nombre croissant de e-infrastructures de recherche, rendant plus aisés le partage et l’accès aux données scientifiques. Cette tendance s’est vue renforcée par l’essor de politiques d’ouverture des données, lesquelles ont donné lieu à une multiplication de réservoirs de données – aussi appelés « entrepôts de données ». Quantifier et qualifier l’utilisation des données rendues publiques constitue un élément essentiel pour évaluer l’impact des politiques d’ouverture des données. Dans cet article, nous questionnons l’utilisation des données déposées dans les entrepôts. Dans quelle mesure ces données sont-elles consultées et téléchargées ? (…) »

Source > hal.archives-ouvertes.fr, Violaine Rebouillat, 29 septembre 2020