Une ontologie des outils de fouille de textes

« Au cours du projet VisaTM, nous avions produit une liste de trois cents outils spécialisés dans le traitement automatique du langage et la fouille de textes. L’idée générale de ce document était de disposer d’une première vision des applications disponibles. Chaque outil y est décrit par les informations suivantes : présentation générale de l’outil ; tâche(s) réalisée(s) ; licence ; pays de conception ; présence ou non dans la plateforme de fouille de textes Openminted (OMTD) ; site web de l’outil.
Nous avons décidé d’aller plus loin : transformer cette liste en ontologie computationnelle. (…) »

Source > objectif-tdm.inist.fr, Fabienne Kettani, Frank Arnould, 5 aout 2020