Cour des comptes : Les infrastructures numériques de l’enseignement supérieur et de la recherche : une consolidation nécessaire

« (…) La révolution numérique en cours est marquée par l’explosion des données et la mise en réseau des personnes et des contenus. Elle ouvre de nouveaux horizons à la science, grâce à la démultiplication de la puissance de calcul, ainsi qu’à la pédagogie, à travers le développement des ressources et des outils d’apprentissage numériques. Mais si l’évolution des usages et des services suscite de fortes attentes parmi les 1,6 million d’étudiants et les centaines de milliers d’enseignants, chercheurs et personnels administratifs, leur développement reste conditionné à la performance des équipements qui les supportent. (…) »

Source > ccomptes.fr, 25 février 2020