La fouille de textes aujourd’hui…et demain ? résultats de l’enquête

« (…) La fouille de textes est pratiquée aussi bien par des non spécialistes utilisant la fouille de textes de façon ponctuelle (et dont le nombre est légèrement prépondérant) que par des experts dont c’est le métier. L’extraction d’information, la classification/catégorisation de documents et l’aide à la découverte scientifique en sont les utilisations essentielles, sans exclure des activités comme l’analyse de sentiments. Elle se pratique à 42 % à l’aide de logiciels libres et le recours aux solutions commerciales est très minoritaire (2 %). (…) »