Un idHAL, des idéaux…

« Dans le cadre nos actions de sensibilisation auprès des chercheurs, nous leur conseillons de se créer leur idHAL, en vantant tout l’intérêt des identifiants chercheurs, même si l’ORCID n’interopère pas avec l’idHAL comme le ResearcherID ou le AuthID de Scopus. Mais combien se créent vraiment un idHAL ? Et lorsqu’ils ont fait l’effort de se le créer, est-ce que toutes leurs formes auteurs y sont bien rattachées ? (…) »