Trois quarts des chercheuses et chercheurs mettent leurs données en libre accès

« Les chercheuses et chercheurs suisses partagent-ils leurs données avec d’autres scientifiques et avec le grand public ? Et si ce n’est pas le cas, pourquoi ? Quelles bases de données et quels autres canaux utilisent-ils ? Une enquête lancée par le FNS et swissuniversities fournit quelques réponses. (…) »