Les cotes des manuscrits : construire un référentiel commun

« Le groupe de travail sur les cotes des manuscrits médiévaux et modernes se fixe pour objectif d’œuvrer à un meilleur repérage de cet élément d’identification essentiel des volumes qu’est la cote qui leur est assignée par les établissements de conservation (bibliothèques, archives, musées). L’enjeu est d’abord quantitatif étant donné le grand nombre de témoins. Mais il s’agit surtout de faire en sorte d’éliminer les ambiguïtés qui dérivent de l’hétérogénéité des libellés et surtout de leur côté changeant. (…) »