Maîtriser ce qu’on peut : créer son cloud perso

« (…) Aujourd’hui, j’ai sur mon serveur perso attaché à mon nom de domaine :

  • Mes propres mails qu’aucun individu ni aucune machine ne lit (à part l’antispam) ;
  • Mon propre service de revue de presse qui ne dépend d’aucun algorithme créé par d’autres et qui me permet de lire sans que personne sache ce que je lis ;
  • Mon propre service d’hébergement de photos, vidéos, et autres documents que je peux synchroniser depuis mon smartphone ou mon PC ;
  • Mon propre carnet d’adresses synchronisé avec mon portable ;
  • Mon propre agenda ;
  • Mon propre blog ;
  • Mon propre site. (…) »