Une nouvelle génération de médias sociaux pourrait inquiéter Facebook

« Et si Facebook était partie sur un mauvais pied parce que née sur un ordinateur et pas sur un téléphone mobile ? Telle est la question qu’on peut se poser quand on voit l’impressionnante progression de trois entreprises asiatiques qui totalisent ensemble pas loin de 400 millions d’utilisateurs et grandissent à vitesse vertigineuse. A la différence du méga média social que nous connaissons tous elles sont parties des smartphones et s’appuient sur les conversations plus que sur les relations. De quoi s’agit-il ? (…) »