Politique publique d’intelligence économique : y a-t-il un pilote dans l’avion ?

« Réunis en colloque à l’Assemblée nationale mardi 11 décembre, les spécialistes de l’intelligence économique ont fait connaître leur souhait de voir la D2IE (Délégation interministérielle à l’intelligence économique) mettre la clé sous la porte, au profit de la création d’un Haut commissariat à l’intelligence économique et à la prospective.

Un colloque dédié à l’intelligence économique à l’Assemblée nationale sans l’intervention du délégué interministériel à l’intelligence économique, Olivier Buquen, présent dans l’assistance, est un signal fort.
Depuis plusieurs jours, des rumeurs couraient sur son remplacement par Claude Revel, spécialiste du droit des affaires et des problématiques d’influence, ou sur la création d’un Haut commissariat à l’intelligence économique. C’est la seconde solution qui semble prévaloir à ce jour.(…) »