Un format unique d’archivage ?

« Choisir un format d’archive est comme choisir une langue. C’est un véhicule d’idées, d’images, etc. C’est être certain que dans des centaines d’années, tout ce que nous avons créé aujourd’hui puisse être déchiffré et compris par les générations futures. Si un format d’archive permet de conserver cette mémoire de manière intangible, il ne saurait être unique dans le temps. Car tôt ou tard se posera la question de son actualisation. (…) »

Source > archimag.com, Michel Thévenot, 11 octobre 2016