La francophonie, un horizon global (1)

« Dans les mêmes années où les pères fondateurs de ce qui s’appellera plus tard l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) concevaient « la création d’une communauté de langue française », selon la formule de Léopold Sédar Senghor, Albert Camus rappelait qu’il n’avait d’autre patrie que sa langue : le français. (…) »