« Les bibliothèques ne doivent pas en savoir plus que nécessaire sur leurs usagers »

« Début janvier, le Graduate Center de l’université de New York a décidé de supprimer toutes les archives concernant les prêts inter-bibliothèques (PIB), et donc les demandes de documents effectuées par les usagers. Pas seulement ménage de printemps anticipé, cette suppression cherche à minimiser les informations conservées sur les usagers, dans le respect de leur vie privée. (…) »