Cédric Villani : “Les scientifiques doivent reprendre la main sur le partage des connaissances”

« … En science, chacun apporte une petite brique mais l’ensemble a une force énorme grâce à l’aspect collaboratif. Wikipedia c’est ça aussi : si chacun contribue un peu dans son domaine de compétence, l’ensemble acquière une solidité qu’aucune équipe réduite ne pourra jamais produire. Il existe déjà par ailleurs des espaces de recherche collaborative. En mathématiques, c’est Polymath, créé en 2009 par le grand mathématicien anglais Tim Gowers et qui a de beaux succès à son actif. Chacune de leurs (rares) publications est un petit événement, avec des centaines de mathématiciens qui travaillent ensemble sur une même question (…) »