Quand les sciences humaines et sociales éclairent le débat public : entretien avec Jean-Emile Gombert

« Président de l’Alliance nationale des sciences humaines et sociales (Athéna) d’octobre 2012 à janvier 2015 et en charge du pilotage du colloque du 4 mai prochain initié par la CPU suite aux évènements de début janvier, Jean-Emile Gombert revient sur l’apport fondamental des sciences humaines et sociales sur les questions sociétales. En 4 ans d’existence, Athéna a pris forme. Elle coordonnera le colloque « La radicalisation violente : éclairage de la recherche en sciences humaines et sociales » dont l’ancien président de Rennes 2 nous livre les contours (…) »

Source > cpu.fr, 18 mars 2015