De l’importance de l’intégrité en recherche

« Présidente du Comité d’éthique du CNRS, Michèle Leduc nous explique concrètement pourquoi il est vital de se préoccuper de l’intégrité de la recherche scientifique.

Parler d’intégrité quand on évoque le métier de la recherche, c’est presque une tautologie, car rigueur et honnêteté sont indissociables de la méthode scientifique. La « triche » a certes toujours existé, y compris de la part de savants éminents, mais le contexte contraignant de la course mondiale à l’excellence contribue à multiplier les dérives dans la pratique du métier J’aimerais évoquer ici quelques arguments justifiant de se préoccuper de l’intégrité (…) »