NUMALIRE. Une expérimentation de numérisation à la demande du patrimoine conservé par les bibliothèques sous la forme de financements participatifs (crowdfunding) – Mathieu ANDRO, Pauline RIVIÈRE, Anaïs DUPUY-OLIVIER, Filippo GROPALLO & Denis MAINGREAUD

« Les moyens dont disposent les bibliothèques pour conduire leurs programmes de numérisation du patrimoine qu’elles conservent, sont rarement à la hauteur des enjeux. Dans ces conditions, faire appel aux ressources financières des internautes peut sembler être une solution opportune. Certaines bibliothèques dans le monde font déjà appel à leur travail, à leurs connaissances, à leurs compétences, ou à leur créativité pour indexer (folksonomie), numériser (Europeana 1914-1918, par exemple) ou corriger l’OCR (projet TROVE de la Bibliothèque Nationale d’Australie, projet Ozalid entre la Bibliothèque nationale de France, Orange, Jamespot, Urbilog, I2S, ISEP, INSA Lyon, Université Lyon 1 – LIRIS, Université Paris 8 etc.). On parle de crowdsourcing, c’est à dire d’externalisation de certaines tâches bibliothéconomiques auprès de la foule des internautes (…) »