« La révolution numérique et la gouvernance » 4 avril 2014 Amphithéâtre Descartes, ENS de Lyon

« Programme détaillé sur : www.ixxi.fr/?p=2616 Avec le soutien de l’ARC5 de la Région Rhône-Alpes

La révolution numérique induit des changements majeurs sur nos sociétés. Les plateformes d’intermédiation, au premier rang desquelles des acteurs planétaires, comme Google ou Facebook contribuent à changer tous les métiers. Ainsi, de nombreux secteurs de l’économie doivent inventer de nouveaux modèles économiques (transports, tourisme, presse, musique…), sous l’influence des systèmes numériques. Dans la sphère politique, l’affaire Snowden a révélé au grand jour la capacité de surveillance massive des populations rendue possible par les instruments numériques. Mais ces mêmes outils permettent de rendre plus transparent le fonctionnement des administrations (Open Data), de coordonner plus efficacement les actions des citoyens (via Twitter, Facebook…) et de créer de nouveaux biens communs, Wikipedia et les logiciels libres étant les exemples les plus connus. Ces évolutions rendront vraisemblablement plus continus les rapports entre gouvernements et citoyens.

Autre facette des changements en cours, les données sont devenues le pétrole du XXIème siècle. Elles sont source de puissance non seulement au niveau économique, mais également au niveau politique. A l’échelle internationale, des tensions se font jour entre les pays qui maîtrisent les industries numériques et concentrent chez eux une domination de plus en plus centralisée des systèmes en ligne, et ceux qui s’avèrent incapables de faire émerger de grands systèmes.

L’objectif de cette journée de réflexions et de débats autour de la révolution numérique est de mieux comprendre les changements en cours dans les rapports entre gouvernants et gouvernés et également au niveau des rapports internationaux entre nations. Nous aborderons en particulier les questions suivantes :

• Comment envisager l’avenir des systèmes politiques, en particulier les démocraties, dans un monde ou le contrôle de l’information est si important ? Quelles formes prendront les systèmes politiques du monde numérique ?

• Quel nouveau contrat social, quel nouvel équilibre entre liberté individuelle et bien commun ? Quid de la vie privée, de la surveillance ?

• Quelle dynamique dans l’économie des systèmes d’intermédiation, qui contrôlent les flux et ont l’exclusivité sur les données secondaires ?

• Pourquoi l’Europe est-elle incapable de produire de grandes plateformes comme Google ou Facebook, alors que la Chine a su créer des systèmes qui rivalisent avec les géants américains ?

Inscription par courriel à : ixxi@ens-lyon.fr

Programme provisoire :

10h : Ouverture, président ENS de Lyon (à confirmer)

10h10 : Introduction par Pierre-Alain Muet, Député de la 2ème circonscription du Rhône

10h30 : Bruno Latour, Sciences Po, Paris

11h30 : Nicolas Colin, Inspecteur des finances

12h15 : Pierre Mounier, EHESS, Paris

13h : repas

14h30 : Stéphane Grumbach, INRIA

15h15 : Kave Salamatian, Polytech Annecy

16h : Benoît Thieulin, Président du Conseil National du Numérique

17h : Table Ronde avec tous les intervenants »