Suite à la fermeture de Refdoc, l’Inist et l’Abes proposent un nouveau modèle de fourniture de documents

« Seul les documents papier sont concernés par ce projet, qui a d’ores et déjà recueilli l’appui de l’ADBU.

Un nouveau modèle de fourniture de documents papier pourrait bientôt voir le jour. C’est ce que proposent Raymond Bérard et Jérôme Kalfon, respectivement le directeurs de l’Institut de l’information scientifique et technique (Inist) de l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur (Abes). Un projet qu’ils ont soumis à l’ADBU le 24 février dernier (…)

La mise en oeuvre de la gratuité et l’organisation de ce nouveau dispositif suppose, pour ses auteurs, qu’un accord général de réciprocité soit établi au sein du réseau utilisant le module Supeb (établissements déployés dans le Sudoc) mais aussi entre le réseau Supeb et l’Inist. Afin d’éviter tout déséquilibre, il propose d’établir « un accord général de réciprocité au sein du périmètre ESR (universités, CNRS, autres établissements) » (…)

 Le Conseil d’administration de l’Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation (ADBU) a d’ores et déjà pris position en faveur de ce projet, jugeant la solution proposée comme « la meilleure possible » et invitant « les bibliothèques universitaires membres du réseau Supeb à la mettre en place dès que possible ».