Modération Web 2.0 : sus aux trolls et aux faux avis !

¬†¬Ľ …¬†A l’heure des r√©seaux sociaux, la mod√©ration explose. C’est du moins le constat de J√©r√©mie Mani, pr√©sident de¬†Netino, une soci√©t√© sp√©cialis√©e dans la mod√©ration des contenus sur Internet g√©n√©r√©s par les utilisateurs (que l’on appelle aussi ¬ę¬†user generated content¬ę¬†), qui mod√®re entre autres les sites du Monde, du Nouvel Obs, de Boursorama ou de SFR. Parmi les nouvelles activit√©s de Netino : surveiller les pages Facebook de ses clients et pister les faux avis…

La mod√©ration, aujourd’hui, c’est quoi ?

J√©r√©mie Mani :¬†Aujourd’hui, les ¬ę¬†community manager¬†¬Ľ passent beaucoup trop de temps √† mod√©rer les pages Facebook ou les commentaires, tandis que leurs responsabilit√©s s‚Äô√©toffent. Or, c’est une t√Ęche qui demande beaucoup de r√©activit√©, pour √©viter le ¬ę¬†bad buzz¬†¬Ľ… Et les ¬ę¬†community manager¬†¬Ľ ne peuvent plus √™tre en permanence derri√®re l‚Äô√©cran. La mod√©ration est devenue une activit√© √† part enti√®re, un m√©tier (…)

D√©but juillet,¬†L‚ÄôAfnor, l‚Äôassociation fran√ßaise de normalisation, a publi√©¬†une norme afin de fiabiliser¬†les avis de consommateurs sur Internet et de lutter contre les faux avis, parfois publi√©s par des marques elles-m√™mes… Vous avez personnellement particip√© √† la r√©flexion qui a abouti √† cette norme. A Netino, √™tes vous confront√©s √† ce genre de faux avis ?

JM :¬†Selon certains,¬†la norme Afnor¬†est inapplicable, et il serait tr√®s difficile de mod√©rer les faux avis. M√™me si on ne peut jamais savoir √† 100% si un avis mod√©r√© est vrai ou faux, il existe des m√©thodes pour v√©rifier. Par exemple, quand on voit une s√©rie de 4 messages n√©gatifs sur des h√ītels, et un seul positif, tous √©cris par des utilisateurs vivant dans le m√™me quartier, c’est suspect. Quand le commentaire manque de d√©tail aussi : en g√©n√©ral, quelqu’un qui n’est pas satisfait d’un produit va donner des d√©tails, par exemple, il va dire que le son de la t√©l√©vision qu’il a achet√© est trop faible… Quelqu’un qui veut nuire √† une marque, et qui r√©dige un faux avis,n’entrera pas trop dans les d√©tails, puisqu’il n’utilise m√™me pas ce produit !

Il existe aussi d’autres techniques, qui permettent d’√©tablir un faisceau de preuves : si le commentaire contient des phrases g√©n√©riques, une orthographe particuli√®re, si le texte est trop bien √©crit, trop†littÉ©rcire, c’est louche. On peut aussi recouper avec le profil de l’internaute qui a post√© l’avis. On recoupe ses diff√©rents commentaires, son ¬ę¬†historique de navigation¬†¬Ľ, et son adresse IP… Avec la norme AFNOR, qui impose aux r√©dacteurs d’avis de laisser toutes leurs coordonn√©es, cela devrait √™tre plus simple (…) ¬ę¬†