EPRIST – Le modèle économique de PLoS One durablement fragilisé ?

« Au moment même où se fêtait le dixième anniversaire de sa première parution, la mégarevue PLoS One qui, par le nombre d’articles publiés sur 12 mois (22 054 en 2016) reste d’une courte tête la plus importante revue scientifique au plan mondial, apparaît gravement fragilisée. (…)

Les Scientific Reports de Springer Nature sont le concurrent principal de PLoS One et font désormais presque jeu égal en nombre d’articles publiés. Or, la concurrence entre les grands éditeurs « for-profit » et les « pure-players » de l’Open Access est par construction inégale. (…) »