Du collaboratif à l’université : les académiques doivent-ils devenir des « makers » ?

« Avec l’économie collaborative et l’économie du partage, le capitalisme est en train de connaître une mutation profonde. Plus que jamais, on entreprend, on expérimente, on bricole ensemble, on co-produit, on co-créé de la valeur pour le plus grand nombre, alimentant par-là même de nouvelles pratiques de travail.

Comment nos universités vivent-elles ce retournement ? Deviennent-elles plus collaboratives et ancrées dans le « faire » ? Faut-il les faire entrer de plain-pied dans ce « nouveau » monde ? A la fin du clivage entre producteurs et clients, salariés et entrepreneurs, faut-il également ajouter celui entre « sachant » et « apprenant » ? (…) »