Seulement 38 % des thèses en sciences humaines et sociales sont rémunérées

« Le nombre de doctorants en SHS + a diminué entre 2011 et 2015, tandis qu’il demeure stable dans les autres disciplines, où 92 % des thèses sont financées par un contrat de recherche.

Le nombre de « thésards » en sciences humaines et sociales a diminué entre 2011 et 2015, et ceux-ci sont désormais moins nombreux que les doctorants des autres disciplines : c’est ce que révèlent les indicateurs publiés par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, mardi 29 novembre. Une situation nouvelle, alors que les sciences humaines et sociales, au sens large (SHS +, dans les statistiques du ministère), continuent d’attirer la majorité des étudiants de l’université : 60 % sont en effet inscrits en humanités (lettres, langues, art, philosophie, histoire, etc.), en sciences sociales (sociologie, démographie, ethnologie, anthropologie, etc.) ou en sciences juridiques, économiques et politiques. (…) »