INPI – Objets connectés et propriété intellectuelle. L’Ido (l’Internet des objets) au secours de la propriété intellectuelle et réciproquement : les clés d’une interdépendance réussie ? Virginie Brunot (.pdf)

« Souvent présenté comme le futur d’Internet, l’objet connecté apparaît pour l’heure comme un ovni juridique. Tout à la fois instrument et sujet de protection, l’objet connecté donne prise à des droits de propriété multiples qu’il convient d’appréhender de manière différenciée au sein d’une stratégie de protection globale et adaptée (…) »