COMETS : Publication de l’Avis n°2018-37 : « Quelles nouvelles responsabilités pour les chercheurs à l’heure des débats sur la post-vérité ? »

« AUTO-SAISINE – Post-vérité, vérité alternative, fake news (infox)… Ces termes de plus en plus présents dans le débat public sont apparus récemment dans le vocabulaire de certains politiques et des médias. Par leur fondement basé sur des opinions et croyances, ils s’opposent à la vérité à laquelle la démarche scientifique se réfère.

Qu’on évoque une volonté délibérée de mettre en doute les faits scientifiques pour des motifs économiques, politiques, idéologiques ou religieux, ou qu’il s’agisse plutôt de qualifier une indifférence assumée par rapport aux faits et aux critères de vérité relégués loin derrière l’efficacité des opinions et des discours, ce nouveau régime de « post-vérité » dans lequel nous sommes supposés être entrés interpelle nécessairement les chercheurs. (…) »