Metrat, Lore. « L’archivage des revues scientifiques électroniques pour les bibliothèques universitaires en France » [Mémoire Master]

 » Les résultats de la recherche, quel que soit le domaine d’étude, sont de plus en plus publiés au format numérique. Les grands éditeurs proposent aux bibliothèques des abonnements à des bouquets de revues indispensables aux chercheurs, mais de plus en plus chers. Ainsi, les bibliothèques universitaires payent des prix élevés sans aucune garantie de conservation. En effet, le paiement des bouquets de revues consiste à obtenir un droit d’accès, ne tenant pas compte de l’archivage de celles-ci. Si une revue venait à disparaître, l’ensemble de ce qui avait été acheté disparaitrait aussi. Partant de ce constat, l’enjeu réside dans la nécessité d’assurer la conservation des revues de façon pérenne, tout en garantissant leur lisibilité et leur intelligibilité à long terme. (…) »