« Nous n’avons pas d’autre choix » : les éditeurs, ResearchGate et les guerres du copyright

« Nous avions laissé éditeurs et ResearchGate fin septembre en position d’observateurs, chaque camp campant sur ses positions. Rappelons en effet que le 15 septembre 2017, l’association d’éditeurs STM envoyait, via son cabinet d’avocats, une proposition à ResearchGate afin de rendre le réseau « plus compatible avec les droits d’usage et d’accès pour partager des articles », et lui laissait jusqu’au 22 septembre pour trouver un accord – courrier resté sans suite du côté du réseau social. Les choses se sont emballées courant octobre, et les rebondissements sont suffisamment importants pour que Nature et Science couvrent le sujet. (…) »