Les problèmes majeurs en recherche ne sont ni la fraude, ni le plagiat mais « selective reporting, selective citing, and flaws in quality assurance and mentoring »

« Le président (Lex Bouter) de la prochaine conférence d’Amsterdam (mai 2017) WCRI WOrld Conference on Research Integrity vient de publier une enquête sur les 60 comportements douteux en recherche (majeurs et mineurs). Cet article a été publié par Research Integrity and Peer Review fin novembre 2016 avec le titre : Ranking major and minor research misbehaviors: results from a survey among participants of four World Conferences on Research Integrity. L’analyse a porté sur les 227 réponses de participants (moyenne 53 ans) à la 4ème WCRI. (…) »