La diplomatie scientifique, nouvelle dimension des relations internationales ?

« …Intéressante pour le diplomate, la diplomatie scientifique l’est-elle également pour le chercheur ? Lorsqu’au terme de négociations longues et complexes les diplomates font aboutir des dossiers de création de grandes infrastructures internationales de recherche, incontestablement la science est gagnante. Et les chercheurs acceptent très généralement d’être aidés par les réseaux diplomatiques, quand ils ne demandent pas eux-mêmes l’implication directe des ambassades pour faire aboutir leurs projets de coopérations. (…)