Inquiétude sur le devenir des plateformes numériques : adieu à Crevilles.org

« … Pour les professionnels de l’information, il est surtout très inquiétant qu’un projet de cette envergure, qui recevait chaque mois quelques  8000 visiteurs , créé et financé par la recherche, l’université et soutenu par l’Europe et les collectivités locales2, puisse disparaître dans un si fracassant silence. Que cet outil, utile et utilisé, qui fournissait quelques 12 500 notices “Actualités” et 12 000 “Ressources”3 puisse disparaître du jour au lendemain n’augure rien de très bon pour la pérennité de nos projets numériques et nous donne une leçon sur la façon dont nous devons penser la longue durée (…) »