L’information scientifique et technique en libre accès : recherche et veille. Outils pratiques pour la recherche documentaire et la veille scientifique

“ Les ressources scientifiques et techniques en libre accès constituent un fonds documentaire complémentaire assez conséquent : environ 20% des articles scientifiques sont accessibles gratuitement. Si l’accès à ces ressources scientifiques est un enjeu important, l’exploitation de celles-ci en est un autre. Entre les nombreuses archives ouvertes (institutionnelles, thématiques et centrales) et les revues scientifiques en libre accès, il n’est pas toujours évident pour le chercheur de s’y retrouver. L’objectif de cet article est donc de présenter quelques “outils” qui facilitent la recherche documentaire et la mise en place d’une veille scientifique des ressources en libre accès.

(…)

Le libre accès peut être défini comme « la mise à disposition sur Internet de documents et de données scientifiques et techniques que tout un chacun peut librement consulter, télécharger, copier, diffuser, imprimer, indexer ». Soulignons qu’environ 20% des articles sont accessibles en libre accès : environ 8 % des articles sont proposés par des revues électroniques en libre accès et environ 12% des articles sont déposés dans une archive ouverte[3]. Les revues électroniques en libre accès[4] ont connu une croissance très forte ces dix dernières années : alors qu’il n’y en avait que 740 en 2000[5], l’annuaire des revues électroniques en libre accès recense aujourd’hui plus de 6300 revues. Le moteur de recherche OAI Baselab moissonne quant à lui plus de 31 416 000 documents scientifiques accessibles librement en texte intégral.

The development of open access publishing 1993–2009.

The development of open access publishing 1993–2009.

Ces ressources scientifiques en libre accès constituent donc un fonds documentaire complémentaire assez conséquent. La mise à disposition de ces ressources n’est pas suffisante pour autant, encore faut-il savoir les trouver afin de pouvoir les exploiter (…)

Les moteurs de recherche grand public (comme Google et Bing) et Google scholar ne doivent pas être négligés pour la recherche de ressources scientifiques en libre accès.  Une étude faite en 2008 par Michael Norris, Charles Oppenheim et Fytton Rowland [8] montre que Google et Google scholar sont des outils de recherche efficaces pour trouver la littérature scientifique en libre accès. Ces 2 moteurs de recherche présentent l’avantage, contrairement à d’autres outils de recherche plus spécialisés, d’indexer les articles déposés sur les sites internet personnels des auteurs et les sites internet des laboratoires de recherche. Il est possible de créer des alertes mail sur Google scholar (…)

Les archives ouvertes : quelques exemples
1) HAL (…)
2) TEL (…)
3) E-LIS (…)
4) ArXiv (…)
5) Pubmed Central  (…)
6) REPEC (…)
7) Trouver d’autres archives ouvertes

OpenDOAR[20], l’annuaire des archives ouvertes permet de trouver d’autres archives ouvertes. Une fonctionnalité très pratique d’OpenDOAR est l’outil de recherche des archives ouvertes : elle permet entre autres de trouver les archives ouvertes d’une discipline donnée (…)

Les moteurs de recherche multi-ressources : quelques exemples
1) OpenDOAR (…)
2) Scientific Commons (…)
3) Baselab (…)
4) Isidore (…)

Les revues scientifiques en libre accès (…)

 Les plateformes éditoriales en libre accès : quelques exemples
1) OpenEdition (…)
2) BioMed Central  (…)
3) Les catalogues d’INTECH et OAPEN : accès gratuit à des ouvrages électroniques en libre accès (…)
 Les moteurs de recherche multi-ressources
1) DOAJ (Directory of Open Access journals) (…)
2) Open J-Gate (…)
3) Jurn (…)
4) FreeFullPDF (…)

Ce type de veille n’a pas pour vocation cependant de remplacer les plateformes éditoriales payantes auxquelles un chercheur peut avoir accès par le biais des abonnements des bibliothèques de recherche. Ces ressources scientifiques sont complémentaires aux ressources scientifiques “traditionnelles” afin d’être plus efficaces dans le processus de collecte d’informations scientifiques et techniques.”

 

Bookmark and Share

imprimerImprimer