La propriété intellectuelle, une affaire d’experts ?

“ Propriété intellectuelle. Géopolitique et mondialisation. Mélanie Dulong du Rosnay et Hervé Le Crosnier, CNRS Éditions, 2013 (Les Essentiels d’Hermès). A découvrir sur le site du CNRS

Un ouvrage pour « faire sortir les débats de la sphère des juristes »

Les débats autour du droit d’auteur ou des brevets vous semblent complexes ? La propriété intellectuelle ne serait-elle que le domaine des juristes  alors qu’elle détermine l’accès à la connaissance, aux médicaments, aux semences et à bien d’autres éléments fondamentaux ? Si, dans le monde actuel, le capital immatériel est un enjeu essentiel, le droit de la propriété intellectuelle est un instrument politique qui concerne tous les secteurs d’activités et qui a des incidences sur l’équilibre du monde.

Pour le démontrer, quelques mots-clés et exemples tirés de ce livre pour attirer l’attention sur certaines facettes de la question qui, avec bien d’autres, y sont présentées.

Histoire. Un retour sur le passé pour comprendre puisque le droit d’auteur et les brevets ont de tout temps fait l’objet de débats et qu’une innovation technique qui perturbe les modèles économiques en place est un phénomène récurrent, souvent évoqué. Mais saviez-vous pourquoi les États-Unis n’ont signé la Convention de Berne qu’en 1989 ? Saviez que ce pays n’a reconnu les brevets européens que quand il a estimé pouvoir rivaliser avec les inventions européennes et que l’OMC a mis fin à cette possibilité dont il avait profité en 1994, au grand dam des pays émergents obligés d’adopter les systèmes des pays développés ? (…) “

Lire l’introduction de l’ouvrage (pdf, 27 p.)

Bookmark and Share

imprimerImprimer