L’ANR et l’Open Access

« Dans le cadre de sa participation à l’espace européen de la recherche, l’ANR affirme son engagement pour le développement du Libre Accès (Open Access) aux résultats de la recherche financée sur fonds publics. La diffusion, le partage et l’archivage pérenne des publications scientifiques liées aux projets financés par l’ANR contribuent à renforcer la visibilité et l’attractivité de la recherche française.
En tant que signataire de la « Convention de partenariat en faveur des archives ouvertes et de la plateforme mutualisée HAL », l’ANR s’appuie sur l’article 30 de la loi « Pour une République numérique » et recommande que toutes les publications consécutives aux projets qu’elle finance, soient déposées en texte intégral dans une archive ouverte, soit directement dans HAL soit par l’intermédiaire d’une archive institutionnelle locale.
Concernant les données de recherche, l’ANR n’impose pas de plan de gestion des données (DMP) dans l’appel générique 2018. Elle attire cependant l’attention des déposants sur l’importance de considérer la question des données de recherche au moment du montage et tout au long du projet.

Pour les informations détaillées sur la démarche d’Optimisation du Partage et de l’Interopérabilité des Données de la Recherche, nous invitons les déposants à consulter le portail OPIDoR, lancé par l’INIST en octobre 2016. (…) »