Réutilisation et accès aux données du CCFr

« Depuis le 1er janvier 2018, les données des bases gérées par le CCFr (Base patrimoine, Catalogue général des manuscrits, Palme et Répertoire) sont passées sous Licence Ouverte. Elles sont donc réutilisables librement et gratuitement sous réserve d’en mentionner la source.

Cette ouverture correspond à la mission du CCFr, qui est de mettre en valeur et de diffuser les richesses patrimoniales des bibliothèques françaises. Elle suit par ailleurs le processus d’ouverture des données publiques encouragé par l’État.

Le CCFr propose plusieurs solutions pour accéder à ses données et pour les récupérer. (…) »