La neutralité des plateformes est-elle un mythe ?

« Une plateforme numérique est une interface permettant à un internaute d’accéder à un contenu disponible sur Internet. Elle a un rôle d’intermédiaire, mettant à disposition un contenu informationnel qu’elle n’a pas elle même créé. De fameux exemples peuvent être cités : Facebook, Twitter, Uber ou encore Google. Majoritairement gratuites, ces plateformes ont un pouvoir à la fois social, économique et politique, qui leur ai donné par les utilisateurs eux mêmes. En effet, la plateforme numérique tire son pouvoir de son monopole. François Lévêque, professeur d’économie travaillant sur la concurrence, explique qu’on se trouve dans un fonctionnement de “winners take all” ou “winners take the most”. A titre d’exemple, il n’est pas aisé de trouver un concurrent majeur à Facebook. (…) »