Pour des médiateurs réflexifs – Du discours de médiation… à l’interrogation de l’acte même de « vulgariser » la science

« « L’expression « vulgarisation de la science » apparaît au XIXe siècle pour désigner le fait de diffuser les connaissances savantes en les mettant à la portée du grand public. Le terme vulgaire, du latin vulgus, concernait jusque-là la foule, qualifiant ce qui est ordinaire, général et commun ; il prend sa tournure péjorative au fur et à mesure que s’affirment les valeurs bourgeoises, pour désigner en contrepoint les comportements populaires. » P. Rasse (2001) (…) »