Pourquoi les réseaux sociaux décentralisés ne marchent-ils pas ?

« (…) Pour les chercheurs du Media Lab du MIT Chelsea Barabas (@chels_bar), Neha Narula (@neha, directrice du Laboratoire des monnaies virtuelles du MIT) et Ethan Zuckerman (@ethanz, directeur du Centre pour les médias civiques du MIT), dans une tribune publiée par Wired, le web est passé d’un espace ouvert pour la libre expression à une communauté fermée de plateformes privées appartenant à des entreprises. (…) En réponse à ces effets de privatisation, de nombreux pionniers défendent le développement de plateformes décentralisées. Le principe des plateformes décentralisées, héritières du P2P et des technologies qui font fonctionner la plupart des cryptomonnaies, reposent sur la création de plateformes qui ne sont pas administrées par un acteur central, à l’image du réseau social Mastodon (Wikipédia), du système d’applications locales Blockstack, du clone du forum Reddit : Steemit… Malgré leurs promesses, les trois chercheurs demeurent sceptiques : les systèmes décentralisés ne suffiront pas à lever les menaces des méga-plateformes. (…) »