La Cnil demande des moyens supplémentaires et plaide pour une nouvelle loi « informatique et libertés »

« Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil demande des moyens supplémentaires pour pouvoir mener les nouvelles missions qui lui sont confiées.

A l’instar des années précédentes, la Cnil n’a pas chômé en 2016. « Tous les métiers de la Cnil sont encore extrêmement sollicités » constate Isabelle Falque-Pierrotin. A l’occasion de la présentation de son rapport d’activité pour l’année 2016, la présidente de la Cnil a présenté un bilan chiffré de l’activité de la Commission nationale de l’informatique et des libertés : 7 703 plaintes reçues, 430 contrôles effectués, 82 mises en demeure, 13 sanctions, 3 078 décisions et délibérations. (…) »